Grasse Matinée

Grasse Matinée

''Grasse Matinée''

René de Obaldia   grasse-matinee-gv3.jpg

 

Le sujet : Pièce radiophonique en 1 tableau écrite en 1991, Grasse Matinée nous présente avec humour et cynisme deux jeunes femmes qui discutent.... depuis leur cercueil ! Artémise et Babeth évoquent leur passé bien sûr, mais aussi le monde présent, qu'elles perçoivent en filigrane, comme à travers le linceul, et chacune bien à leur manière. Le jugement dernier se faisant attendre, nos deux protagonistes, réunies dans ce no man's land, cet entre-deux vies, apprennent à se connaître.

 

Toute en poésie, cette pièce à la fois innocente et insolente est un véritable hymne à la vie.

 

« Quoi de plus réconfortant que l’odeur du café filtrant à travers la tombe ? »

René de Obaldia,  Exobiographie

 

 

 

déjà joué au lycée Lacassagne (Lyon) / au Théâtre des Asphodèles (Lyon) / au Théâtre des Voraces (Lyon)

 

 

 

Mg 1963 resize

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×