Grasse Matinée

Grasse Matinée

''Grasse Matinée''

René de Obaldia   grasse-matinee-gv3.jpg

 

Le sujet : Pièce radiophonique en 1 tableau écrite en 1991, Grasse Matinée nous présente avec humour et cynisme deux jeunes femmes qui discutent.... depuis leur cercueil ! Artémise et Babeth évoquent leur passé bien sûr, mais aussi le monde présent, qu'elles perçoivent en filigrane, comme à travers le linceul, et chacune bien à leur manière. Le jugement dernier se faisant attendre, nos deux protagonistes, réunies dans ce no man's land, cet entre-deux vies, apprennent à se connaître.

 

Toute en poésie, cette pièce à la fois innocente et insolente est un véritable hymne à la vie.

 

« Quoi de plus réconfortant que l’odeur du café filtrant à travers la tombe ? »

René de Obaldia,  Exobiographie

 

 

 

déjà joué au lycée Lacassagne (Lyon) / au Théâtre des Asphodèles (Lyon) / au Théâtre des Voraces (Lyon)

 

 

 

Mg 1963 resize

Ajouter un commentaire

 
×